Marseille : Table ronde sur le consentement des mineur·es

142

Organisée par le Zonta Club, cette table ronde réunit différents professionnel·les (avocat·es, gynécologues, psychologues) et des acteurs associatifs, comme un intervenant de notre équipe des Bouches-du-Rhône.

Infos pratiques

Samedi 7 mars 2020 à 19h30
La coque
Place Henri Verneuil , Marseille 2ème

Table ronde, repas et débat sur inscription – 42 euros par personne.
Informations et réservation auprès du Zonta de Marseille.

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

Notre intervention

Le consentement des mineur·es a été mis en lumière par Vanessa Springora à travers son livre en janvier 2020. À cette occasion a aussi été mis en question la complaisance des protagonistes de la jeunesse de Vanessa Springora et celle de toute une caste médiatico-économique au rayonnement important.

Cette question du consentement forcément libre revient comme un catéchisme des tenant de la prostitution et des métiers du sexe. C’est souvent le point d’entrée faussé d’un raisonnement voulant à tout prix aboutir à la banalisation de la prostitution, comme à l’époque certains travaillaient à banaliser la criminalité sexuelle à l’encontre des mineurs.

Lors de cette table ronde, François Wioland, ancien délégué pour les Bouches-du-Rhône du Mouvement du Nid – France et directeur d’Accueil Collectifs de Mineurs (ACM) apportera un regard sur la responsabilité des adultes d’aujourd’hui.

Il sera question du rôle de ces adultes dans la construction des mineurs d’aujourd’hui qui sont en attente de sincérité, de confiance et de sécurité. Trois exigences qui sont au cœur de tout accompagnement social, et notamment à l’égard des personnes en situation de prostitution – majeures comme mineures.