La loi, une révolution progressiste, féministe, humaniste!

Le vote par l’Assemblée nationale, en dernière lecture, de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel est une victoire historique. La loi met fin à 76 ans de répression à l’encontre des personnes prostituées en abrogeant le délit de racolage et offre de nouvelles perspectives pour la prévention, la réinsertion et l’accompagnement. En sanctionnant le recours à la prostitution, elle pose une nouvelle étape dans la défense de la liberté et l’autonomie sexuelles : il est interdit d’imposer à autrui un acte sexuel par contrainte financière.

Rosen : un marathon pour l’abolition

De Saintes, aller à pied jusqu’au Sénat, à Paris. Choisir pour étapes les villes où elle a été prostituée. Être péripatéticienne, au sens philosophique[1], marcher en pensant et en militant : c’est l’exploit qu’a réalisé Rosen, co-fondatrice du mouvement des survivantes de la prostitution. 800 kms pour engager le Sénat à voter la proposition de loi sur le système prostitutionnel mais aussi donner espoir à toutes les personnes ligotées dans la prostitution et qui ne voient pas d’issue.

Faire reculer la prostitution en France et engager la société auprès de ses victimes...

Pour la troisième fois en deux ans, les député-es de tous bords s’accordent autour d’une refonte globale et cohérente des politiques publiques en matière de prostitution : après le rapport Bousquet-Geoffroy et la résolution réaffirmant la position abolitionniste de la France, le rapport d’information Olivier vient en effet d’être adopté à l’unanimité des membres de la délégations aux droits des femmes le 20 septembre 2013 .

Colloque à Lyon : « Abrogation citoyenne du délit de racolage »

Le procès citoyen organisé à Lyon fera intervenir des avocats, des personnes prostituées, des juristes et des représentants d'associations. Il permettra au Mouvement du Nid et à ses partenaires de rappeler son opposition ferme à toute mesure de répression envers les personnes prostituées.

La Sorbonne donne le micro à un proxénète : une initiative cynique et indéfendable

Lettre ouverte au Président de l'Université Paris IV Sorbonne, Monsieur Barthélémy Jobert, suite à l'invitation du proxénète américain Dennis Hof dans le cadre d'un débat à la Sorbonne le 11 mars 2015.

Sénat : Le Mouvement du Nid salue un nouveau soutien à la proposition de...

La Délégation sénatoriale aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes a rendu le 5 juin un avis favorable à la proposition de loi (PPL) abolitionniste. Le Mouvement du Nid souhaite que ce soutien éclairé et transpartisan contribue à une inscription rapide de la PPL à l’ordre du jour du Sénat…

Prostitution : la commission spéciale du Sénat propose un texte bancal !

La Commission spéciale du Sénat a adopté hier une version amendée de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel. Bancale,...

PPL Prostitution : des sénateurs sexistes et récidivistes

Sans surprise, le Sénat, majoritairement de droite, s'est une nouvelle fois opposé à  la pénalisation des clients lors de son examen en deuxième lecture de la proposition de loi renforçant la lutte contre la prostitution, le 14 octobre 2015. Un écho aux accusations de sexisme lancées quelques jours auparavant par 56 associations féministes qui relevaient le taux de masculinisation et la moyenne d'âge des membres de la haute assemblée.

PPL prostitution. Pourquoi le Mouvement du Nid soutient l’adoption définitive du texte

Les députéEs examineront mercredi 3 février, en avant-dernière lecture à l’Assemblée nationale, la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel et l’accompagnement des personnes prostituées. A l’issue d’un travail parlementaire transpartisan de près de six années, notre association de soutien aux personnes prostituées accueille avec solennité et émotion une étape décisive vers l’adoption définitive de cette proposition de loi.

Une loi d’abolition de la prostitution au Canada : La France doit mener à terme...

Le Mouvement du Nid - France se réjouit que le gouvernement du Canada se soit prononcé le 4 juin 2014 en faveur de mesures favorisant la protection des victimes du système prostitueur, et la pénalisation des proxénètes et des « clients » ; une approche qu’il appelle lui-même de ses vœux pour la France par l’adoption définitive de la proposition de loi déjà votée par l’Assemblée nationale et en examen au Sénat.
6,542Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner