#metoo : les survivantes de la prostitution prennent la parole

Evénement sans précédent, pur moment d'histoire! Venues d'Afrique du Sud, d'Irlande, du Nigeria, du Congo, de Belgique et de France, des survivantes de la prostitution s'étaient rassemblées le 23 novembre en plein cœur de Paris. A la conjonction de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes et du mouvement #Metoo, elles ont saisi l'assistance par la force de leur parole. Après des siècles d'occultation, de complaisance, de grivoiserie, elles dénoncent la violence prostitutionnelle. Une date clé dans l'histoire de l'abolition.

Un colloque pour défendre la cause des victimes

Durant ce passionnant colloque de deux jours, l'association Mémoire traumatique a rappelé les combats qu'elle mène depuis dix ans : contre le déni et la loi du silence, contre la culture du viol et la culpabilisation des victimes, contre l'absence de protections, des soins et d'accompagnement, contre l'impunité, la correctionnalisation. Et pour donner la parole aux victimes.

Déclaration de Mayence : l’Etat allemand doit fermer les bordels et respecter la loi...

Au troisième congrès mondial contre l'exploitation sexuelle des femmes et des filles, qui s'est déroulé à  Mayence (Allemagne), du 2 au 5 avril, près de 300 activistes et survivantes de la prostitution, se sont réuni·es pour demander que le modèle abolitionniste soit adopté partout dans le monde. Organisé par CAP international, son association membre Solwodi et A+G (Association de santé), le congrès a fait un focus particulier sur la situation en Allemagne. Une déclaration a été adressée à  la chancelière Angela Merkel et au Parlement pour qu'ils respectent enfin la loi internationale et adoptent le modèle abolitionniste.

IIIème congrès mondial contre l’exploitation sexuelle des femmes et des filles

Le 3e congrès contre l’exploitation sexuelle des femmes et des filles de la Coalition abolitionniste dont le Mouvement du Nid est membre fondateur, se déroule du 2 au 5 avril à Mayence, en Allemagne. Après Paris en 2014, New Delhi en 2017, les 27 associations de terrain, venues de 18 pays, se retrouveront donc à Mayence pour une rencontre exceptionnelle, avec de nombreuses survivantes.

« La honte doit changer de camp » : une offensive majeure contre...

Chaque année, plus de 75 000 femmes sont violées en France. On estime que seulement 2% des violeurs sont condamnés. Trois associations, le Collectif féministe contre le viol, Mix-Cité et Osez le féminisme frappent un grand coup pour faire changer les mentalités, en finir avec la quasi impunité des violeurs, améliorer la prise en charge des victimes et la prévention des violences sexuelles.

Semaine abolitionniste à  Paris

À l'occasion du 70ème anniversaire de la convention des Nations Unies du 2 décembre 1949, la coalition pour l'abolition de la prostitution (CAP international), a réuni ses membres à  Paris pour le lancement d'un appel à  l'action contre l'exploitation sexuelle, signé par plus de 180 parlementaires internationaux.
Calvados : "acheter du sexe, c'est..."

Caen : une campagne d’affichage cible les « clients »

Voici une offensive globale contre le système prostitueur : affiches et ciné-débat pour le grand public, actions de prévention pour les jeunes et formation des acteurs sociaux.

Zéromacho : des hommes disent NON à  la prostitution !

C'est une affiche qui a tout déclenché. « Les hommes rêvent d'y entrer » disait le slogan de la sérieMaison close, sur Canal Plus[[2010. Une bande annonce, sur Internet, ne s'adresse qu'aux téléspectateurs hommes en leur susurrant : Bienvenue au paradis.]]. Les hommes, vraiment ? Tous les hommes ? Tous les hommes rêvent-ils de soumettre sexuellement, moyennant un billet, des femmes qui ne les désirent pas ou qu'ils dégoûtent ? D'affirmer leur domination et leur pouvoir en toute indifférence à  l'autre ?
affichestrasbourg.jpg

La ville de Strasbourg engage une campagne de prévention avec une affiche frappante

Dans le cadre de ses engagements en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, et à la veille de la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre, la ville agit face à la prostitution. Depuis le 16 novembre 2011, l'affiche - la deuxième du genre en France - interpelle les StrasbourgeoisEs.

Albanie : oui au tourisme culturel, non au tourisme sexuel

Sensibiliser les médias est une voie qui pourrait, ailleurs et pourquoi pas en France, utilement être imitée.
6,387Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner