Si ma femme était plus généreuse…

La prostitution constitue et a toujours constitué un thème privilégié de la littérature. Aussi, nous a-t-il paru important de mettre en lumière la façon dont elle est dépeinte par les romanciers. Dans cette rubrique, les citations littéraires sont mises en parallèle avec les témoignages actuels des personnes prostituées, comme des "clients". Une mise en perspective riche d'enseignements!

Mauvaises filles

Une exposition à  l'École Nationale de Protection Judiciaire de la Jeunesse, un catalogue bien illustré et préfacé par Michelle Perrot, le sujet des mauvaises filles a enfin le traitement d'ampleur qu'il mérite.

La tech, un univers de harceleurs et de prostitueurs ?

La Silicon Valley a vu en 2017 son image de haut lieu du progrès technologique ternie par les révélations des nombreuses femmes victimes de harcèlement sexuel. On ne s'étonne donc pas aujourd'hui d'apprendre que de prestigieuses entreprises de la « tech » comme Amazon ou Microsoft, entre autres, comptent aussi parmi leurs personnels des « clients » assidus des réseaux de prostitution. Une nouvelle preuve que harceleurs et prostitueurs partagent la même culture de mépris des femmes, vues comme des proies sexuelles à  conquérir ou à  consommer.

Nicole Borvo, parlementaire

Il faut sensibiliser les gens, se battre pour l'éducation et l'information face à tous les faux défenseurs de la « liberté ».

L’Albanie pénalise à son tour les « clients »

Le parlement albanais a adopté le 1er mars 2012 une loi punissant les « clients » des personnes prostituées. Dans le but d’enrayer le développement de...

Fille du paradis

Adapter Putain de Nelly Arcan au théâtre, c'est le défi remporté par Ahmed Madani dans cette réalisation à couper le souffle.

Avant l’aurore

La rencontre à  Phnom Penh entre un vieux travesti et une petite fille cambodgienne contrainte de se prostituer va permettre à  ces deux êtres cabossés par la vie de se créer un espace de lumière dans la noirceur d'un quotidien cru et violent.

Du bitume à la toile : Adèle Mosonyi

Diplômée de l'École des Beaux-Arts, Adèle Mosonyi, anglo-hongroise, installée à Paris depuis 25 ans, a exposé en mars son dernier travail intitulé Les putains au café associatif Le Petit Ney dans le cadre du Festival au féminin de la Goutte d'Or (Paris 18e arr.).

Florence Montreynaud, historienne et écrivaine

[Certains] hommes mettent l’accent sur l’érotisme, sur le désir et le plaisir. Rien dans la prostitution ne correspond à leur sexualité, ni n’éveille leur érotisme. Ils envisagent la sexualité autrement que sous le signe du pouvoir, de l’argent.
6,542Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner