Paris : Pour un droit à habiter

L’accès à un hébergement digne et sécurisé est un préalable à toute sortie de violences. C’est l’une des premières demandes des personnes afin d’éviter...

Revendiquer, un pas vers la reconstruction personnelle

En 2019, l’organisation de la délégation s’est transformée ; les bénévoles et les personnes accompagnées ont saisit l’occasion pour définir ensemble leurs attentes. Un...

Nantes : Une année charnière pour l’accompagnement

Avec la mise en place d’un poste de travailleuse sociale dédié aux Parcours de sortie de la prostitution (PSP), la délégation a atteint plusieurs...

Martinique : Rétablir l’accès aux droits pour des femmes très vulnérables

Le quartier des Terres-Sainville situé au cœur de la ville de Fort-de-France en Martinique, concentre une population migrante vivant dans un dénuement extrême. De...
trabajo_grille_ouverte

2019 : Les parcours de sortie se développent

L’accompagnement inconditionnel des personnes prostituées est au cœur de l’action du Mouvement du Nid. Avec la loi du 13 avril 2016, cet accompagnement dispose...

Moselle : Accompagner vers la justice

Lors de l’année écoulée, l’équipe a accueilli 118 personnes au cours des 47 permanences effectuées grâce à un total de 340 heures de bénévolat. La délégation a vécu un épisode particulièrement bouleversant en accompagnant une victime de viol lors du procès de ses agresseurs en Cour d’assises, en novembre 2018.

Alpes-Maritimes : Une délégation de plus en plus connue et sollicitée

Après des années à mettre en place la prise de contact régulière avec les personnes prostituées, l’équipe récolte désormais les fruits de ce travail de longue haleine. 2018 a marqué une véritable explosion du nombre de personnes demandant un accompagnement et du soutien de la délégation. La diversité des besoins est importante : accès au droit et à la justice, à la santé et au logement, régularisation et demandes d’asile, alphabétisation en français, formation, emploi...

Une action d’accompagnement dans l’Essonne et la Seine-et-Marne

La délégation de l'Essonne, composée de 10 bénévoles et d’une salariée, a accompagné en 2018 15 personnes prostituées dans leur démarche de réinsertion, dont une dans le cadre d’un parcours de sortie (PSP). La délégation est la seule agréée dans le département de l’Essonne (depuis 2017) pour présenter des dossiers PSP et assurer leur suivi. Elle a également, en 2018, été agréée dans le département de la Seine-et-Marne.

Titre de séjour, emploi, logement, les 3 obstacles à lever

En 2018, plus de 1 000 personnes ont été reçues lors des permanences d’accueil (cela représente 490 heures de bénévolat) et 80 d’entre elles ont été accompagnées sur la longue durée (1 088 heures de bénévolat, et 800 heures effectuées par des jeunes volontaires en service civique).

Une nouvelle organisation pour améliorer l’accueil

En 2018, la délégation a rejoint le pôle associatif Désiré Colombe de Nantes. Pour l’équipe, cet emménagement dans de nouveaux locaux améliore les conditions d’accueil offertes aux personnes prostituées et constitue également un progrès pour l’organisation du travail de la délégation, puisque l’ensemble de ses activités sont rassemblées au même endroit.
6,542Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner