Prostitution et Société n°206 : GPA, un marché aux femmes

Avril-Juin 2020

1787

Pour s’abonner, c’est seulement 25 euros pour 4 numéros -> cliquez ici 

Edito

Avec les personnes prostituées, contre le marché aux femmes 

Témoignage

Mélanie : « au Carlton, nous avons été projetées en pleine lumière »

Mélanie était partie civile au procès du Carlton à Lille, aux côtés de trois autres jeunes femmes. Depuis 2015, elle se bat pour retrouver une vie normale. Mais les traumatismes ont été tels que la reconstruction est difficile. Elle n’a été protégée ni pendant ni après le procès.

Recevez nos derniers articles par e-mail !
Lettres d'information
Recevez nos derniers articles par e-mail !
S'abonner

Actu

Rencontre

Simon Benard-Courbon : « depuis 2010, on peut parler d’un proxénétisme 2.0

France

International

Eclairage

Dossier

GPA : un marché aux femmes 

Dossier réalisé par Marie-Josèphe Devillers et Ana-Luana Stoicea Deram pour la CIAMS

C’est le premier dossier que nous consacrons à la maternité de substitution (dite aussi gestation pour autrui, GPA). Le parallèle entre cette pratique et
la prostitution est souvent fait, notamment pour montrer l’instrumentalisation des femmes. Dans une perspective féministe, ce dossier permet de mieux connaître, comprendre et analyser un phénomène devenu, en une trentaine d’années, un marché mondial estimé à présent à six milliards de dollars, et qui pourrait atteindre 27 milliards en 2025 (Ugalmugle et Swain : 2019). La matière première de ce marché, ce sont les femmes : leurs corps reproductifs, leurs besoins matériels, leur supposé altruisme. Comme la prostitution, c’est une pratique d’exploitation des femmes, basée intrinsèquement sur des violences à leur égard. Si l’approche ici est résolument critique, il s’agit de dénoncer la démarche d’exploitation et l’industrie qu’elle génère, et nullement les femmes qui deviennent mères porteuses.

Initiatives

Kafa Lebanon : au Liban, la prostitution doit être reconnue comme une violence faite aux femmes 

Mouvement du Nid Eure-et-Loir et France : C’est une histoire d’humaine, c’est la mienne

Maintenant vous savez : écoutez la voix des survivantes

Délégations : sur le terrain la précarité s’aggrave, l’envie de sortir de la prostitution augmente 

Cultures

Oloture, de Kenneth Gyang

Histoire féminine de la France, de Yannick Ripa

Désirer comme un homme, de Florian Vörös

Culture pédocriminelle et prostitutionnelle, de Maïté Lønne

 

Pour lire l’intégralité du numéro :