Tribunes et interviews

Contributions d’expert·es, de militant·es associatifs, de survivantes de la prostitution pour nourrir la réflexion et les débats sur le système prostitutionnel,  l’ensemble des violences contre les femmes et l’égalité femmes hommes.

meurtre-de-vanesa-campos

Taina Bien-Aimé, directrice de la CATW

Nous voulons la décriminalisation des personnes prostituées, pas de leurs exploiteurs.

FNARS :La légalisation de la prostitution renforcerait l’exclusion.

Réseau associatif au service des plus démunis, la FNARS fédère 800 associations et organismes publics. Elle gère près de 2200 établissements et services dont plus de 700 ont l’habilitation Aide sociale CHRS. Toutes les associations membres sont concernées, ou peuvent l’être, par la prostitution. La FNARS a donc tenu à affirmer une position claire dans son texte d’orientation de décembre 2004.
meurtre-de-vanesa-campos

Et maintenant, les bordels 3 étoiles !

« Plus de transparence, de qualité et de services »! Selon VSD, « les maisons closes d'outre-Rhin veulent améliorer leur image avec un nouveau label ». Encore une étape dans l'ascension des proxénètes européens. Les femmes offertes en libre service pourront dire merci : elles gardent le droit d'appeler librement au secours.
meurtre-de-vanesa-campos

Lorraine Questiaux, avocate au barreau de Paris

La prostitution est désormais considérée comme contraire à  des valeurs ayant une portée juridique contraignante : santé, dignité, égalité hommes-femmes.

La « maison close » de Canal+ esthétise la violence

Les hommes rêvent d'y entrer, elles se battent pour en sortir. Les affiches de la nouvelle série de Canal+, "Maison close", semblent donner avec ce slogan une vision critique de cette institution si souvent idéalisée.
meurtre-de-vanesa-campos

Maud Olivier : « La loi du 13 avril 2016 demande des signaux politiques forts »

Interview avec Maud Olivier, ex-députée et rapporteure de la loi du 13 avril

La prostitution ou le règne de la convivialité

Fini le temps où le client furtif rasait les murs de peur d’être reconnu. Désormais, il est invité à fanfaronner sur les plateaux de télévision. La main sur le cœur, il le jure. Il est respectueux, attentif à autrui et ne fait que perpétuer l’esprit libertin si cher au peuple de France et si nécessaire à sa culture.
Maine infos

L’urgence d’appliquer la loi

La crise sanitaire touche particulièrement les plus vulnérables, dont les personnes prostituées, que nous accompagnons. Personne ne doit être laissé sous le seuil de pauvreté !

Christelle Taraud, historienne

L’autre chose qui me choque, c’est la permanence du discours réglementariste. Il imprègne totalement les mentalités.

31 mai : Marx était-il abolitonniste ?

"Marx et la prostitution : était-il abolitionniste" Rendez-vous le 31 mai à 18h pour répondre à la question avec Saliha Boussedra, docteure en philosophie
6,542Abonné·e·sJ'aime
933Abonné·e·sSuivre
4,694Abonné·e·sSuivre
4,140Abonné·e·sS'abonner